Des toilettes bouchées constituent un véritable inconfort. Pour faire face au débordement d’eau, ou lutter contre les mauvaises odeurs engendrées par l’engorgement de vos canalisations. Toutefois, il faut veiller à ne pas commettre des erreurs quant on souhaite déboucher la canalisation.

Les méfaits de l’acide sulfurique sur l’organisme

Un WC bouché fait penser à tort à un débouchage à l’acide sulfurique. Souvent cité comme le produit idéal, faire appel à ce produit est une fausse bonne idée. Ce produit chimique est reconnu pour sa corrosivité puissante. Toutefois, il est toxique voire mortel si on ne prend pas de précautions. L’acide sulfurique est néfaste pour la santé. Son inhalation provoque une forte irritation du nez et de la gorge. L’excès d’effluves peut endommager gravement le poumon.

Si on verse l’acide sulfurique dans une canalisation remplie d’eau, une réaction apparaît avec de nombreux bouillonnements. Ces bouillonnements entraînent des projections nocives pour la peau qui peut subir des brûlures. Les yeux peuvent être sujets à des brûlures aggravantes qui peuvent s’avérer mortelles.

deboucghage canalisation chimique

Les dégâts de l’acide sulfurique sur les canalisations

Mettre de l’acide sulfurique pour déboucher les canalisations des WC est une aberration pour la préservation de la nature. C’est également une vraie catastrophe pour tout type de canalisation. Une canalisation bouchée conçue en PVC va davantage subir les attaques de l’acide sulfurique que le bouchon en question.

L’acide sulfurique va désagréger le PVC, la colle, la fonte et provoquer des dommages irréversibles sur la tuyauterie. S’il s’agit d’une canalisation en fibrociment, l’acide sulfurique additionné à l’eau va engendrer des fuites d’eau au niveau des jonctions. Un dégât des eaux peut survenir dans la foulée. En outre, tous les produits chimiques versés dans les canalisations finissent généralement dans la mer et détruisent la biodiversité.

Une phrase à retenir :

  • L’acide dans l’eau c’est chaud !
  • L’eau dans l’acide c’est un suicide !!!

Les effets négatifs de l’acide chlorhydrique

L’acide chlorhydrique est tout aussi néfaste que l’acide sulfurique pour le débouchage des canalisations. Il peut également entraîner des intoxications majeures au niveau de l’organisme ainsi que des risques sérieux d’incendies. L’acide chlorhydrique est un décapant qui engendre une odeur caractéristique d’œuf pourri. Si cette odeur particulière se dégage des tuyauteries, une production d’hydrogène sulfuré a eu lieu. Il s’agit d’un élément inflammable avec des menaces réelles d’explosion, et de déclenchement d’incendie.

Les mauvaises conséquences de la soude caustique

Souvent jugée comme efficace pour déboucher les canalisations, la soude caustique demeure une solution risquée. Malheureusement, le contact de la soude caustique avec l’eau décuple ses effets dévastateurs. Pourtant, elle est souvent sollicitée dans des milieux comme la salle de bains et le débouchage d’un WC bouché. Les éclaboussures provenant de la soude caustique peuvent générer des brûlures profondes sur la peau et des lésions oculaires qui peuvent aller jusqu’à la cécité.

En effet, le contact de la soude caustique avec l’eau crée des réactions chimiques propices aux projections. Les canalisations peuvent également souffrir des altérations provoquées par la soude caustique. L’effet corrosif de ce produit chimique peut fragiliser le PVC, la colle, le fibrociment ou la fonte disponible dans les canalisations. Si la canalisation est endommagée en premier lieu, elle sera détériorée avant que le produit n’atteigne le bouchon.

Les recours trop fréquents à la chasse d’eau

Quand on va aux toilettes, il est possible de constater un mauvais écoulement de l’eau. C’est le signe d’une évacuation difficile voire la présence potentielle d’un bouchon au niveau de la canalisation. On a tendance à tirer la chasse d’eau pour évacuer plus rapidement l’eau stagnante. De plus, on tire la chasse d’eau plusieurs fois de suite pour tenter de régler le problème. Et on ne fait que l’aggraver.

En effet, tirer la chasse d’eau d’une telle manière provoque rapidement un engorgement et les toilettes deviennent réellement inutilisables. Il est préférable de tirer la chasse une première fois. Puis, on laisse l’eau s’écouler jusqu’à ce qu’elle atteigne son niveau initial. Faites un second essai. Si le problème d’écoulement n’est pas résolu. Il faut déboucher les toilettes. Il est possible de faire appel à un professionnel pour le débouchage des canalisations.

Des initiatives appropriées face à un débouchage de canalisations

Après avoir vainement tenté de déboucher les canalisations avec les astuces reconnues, faire appel à un plombier est le premier geste qui vient en tête. Certes, un plombier peut dépanner rapidement des toilettes bouchées, grâce à des outils adaptés. Il peut se servir d’un furet électrique ou mécanique, d’une pompe spécifique. Toutefois, si le bouchon est récalcitrant, il doit faire appel à un spécialiste en assainissement.

La dernière erreur : omettre de faire appel à un pro de l’assainissement

Quand on néglige de contacter un technicien de l’assainissement, on risque de faire exploser son budget. En effet, après des tentatives de débouchage maison qui se sont soldés par un échec et l’intervention d’un plombier de quartier qui n’a pas porté ses fruits, les dépenses sont devenues conséquentes. En effet, un expert en assainissement connait les bonnes techniques pour un débouchage durable des canalisations. Sa première démarche consiste à diagnostiquer les tuyauteries pour comprendre l’origine du bouchon.

En outre, il peut définir le lieu exact ou se trouve l’engorgement. Pour cela, il a recours à une inspection par caméra vidéo. Par la suite, le pro en assainissement va œuvrer avec une pompe à haute pression pour dégorger efficacement le bouchon. Si besoin, un camion hydro-cureur est nécessaire s’il s’agit de colonnes ou de canalisations d’immeubles collectifs. Le curage des canalisations figure aussi parmi les attributions du spécialiste de l’assainissement. Cette opération concerne aussi bien les canalisations horizontales et les canalisations verticales.

Il s’agit d’une démarche d’entretien et de maintenance qui permet de préserver durablement le bon fonctionnement des canalisations. Face à une intervention pour un débouchage de canalisations ou une révision générale de l’installation, l’artisan en assainissement remet un rapport vidéo ainsi qu’un rapport écrit au client après une seconde inspection après curage. Dans tous les cas, un devis détaillé et chiffré vous est soumis avant le début des travaux. Ce devis permet de faire le point sur les différentes prestations nécessaires. Le professionnel sert de conseil pour toute demande de renseignement.