Lorsque l’évacuation de l’eau n’est pas normale dans la canalisation de la cuisine ou de la salle de bains, la présence d’un bouchon en formation ne fait pas de doute. Il faut contacter un professionnel pour intervenir afin de prévenir les risques éventuels.

Définition d’une canalisation bouchée

Une canalisation est un tuyau qui sert à transporter un liquide. Quand une canalisation subit une obstruction, on parle de canalisation bouchée. Les nombreux types de canalisations d’une installation peuvent faire l’objet d’un engorgement. S’il s’agit d’une canalisation d’évier, le bouchon résulte de reste de nourritures accumulées au fur et à mesure.

Pour les tuyauteries des toilettes le bouchon est souvent formé par les produits jetés avec inattention. Cela porte sur les lingettes, des aliments gras, un excès de papier toilette, des serviettes hygiéniques, etc. Pour les canalisations de lavabo ou de baignoire, le cumul de savon et de cheveux peuvent être des facteurs de bouchon. S’il s’agit d’un ensemble de canalisations pour l’assainissement non collectif, il est probable que la fosse toutes eaux doit être vidangée.

Dans tous les cas, quand la canalisation contient un bouchon, l’eau ne peut plus s’écouler ou s’écoule partiellement. S’il s’agit de canalisations extérieures, plusieurs facteurs peuvent entrer en jeu. Le bouchon peut toucher la canalisation des eaux usées ou la canalisation des eaux pluviales. Si c’est le cas, le bouchon peut provenir du gel, de la présence de racines, de l’amas de calcaire.

Les manières de déboucher une canalisation

Plusieurs astuces permettent de faire le débouchage d’une canalisation. On peut recourir à des méthodes mécaniques comme le furet mécanique, la tarière de drain, la ventouse. Il est parfois possible de procéder à des astuces de grand-mère qui ont fait leurs preuves. Il s’agit du vinaigre blanc composé d’acide acétique, du bicarbonate de soude qui apporte un côté plus abrasif. Au lieu de faire appel à la soude caustique dangereuse pour les micro-organismes présents dans la fosse septique, on peut lui préférer un produit à base d’enzymes pour déboucher la tuyauterie.

Malgré tout, si le bouchon s’avère tenace, il faut faire appel à un professionnel de l’assainissement. Un bouchon récalcitrant est le signe d’un problème beaucoup plus sérieux au niveau des canalisations. Dans une autre optique, les canalisations qui émettent des bruits étranges ou des relents malodorants sont les premiers signes d’un dysfonctionnement au niveau de l’installation. Il faut contacter un spécialiste de l’assainissement si ces manifestations surviennent.

Hydrocureuse haute pression

La distinction entre le plombier de quartier et le pro de l’assainissement

Parfois, le premier réflexe consiste à joindre le plombier spécialiste de l’urgence face à une canalisation bouchée. Le plombier va opérer sur les tuyauteries de l’évier, de la baignoire ou celle des toilettes. Dans un premier temps, le plombier va diagnostiquer le degré de gravité de l’engorgement. Ensuite, il va mettre en place les outils nécessaires pour ôter le bouchon. En toute éventualité, le plombier peut effectuer la réfection des tuyaux défectueux. Si le dépannage a lieu le soir, le week-end ou un jour férié, une majoration est appliquée. Le tarif horaire est libre et diffère d’un plombier à un autre. Le déplacement est facturé en plus du taux horaire.

S’il s’agit d’une intervention en urgence, le plombier applique un tarif plus élevé. Néanmoins, certains problèmes de bouchons peuvent résister à un plombier. Si c’est le cas, seul un spécialiste en assainissement peut résoudre le souci.

Les spécificités du pro de l’assainissement

Une entreprise de débouchage de canalisation va mettre en œuvre plusieurs méthodes face à un bouchon important. Expérimenté dans le domaine de l’assainissement, le technicien peut travailler avec un déboucheur de haute pression, un camion hydro-cureur, un procédé breveté pour lutter contre les racines. En outre, il possède un équipement complet pour diagnostiquer précisément l’endroit où se trouve le bouchon. Cela permet à la fois de gagner du temps et de cerner avec précision le motif du bouchon.

Les matériels propres au technicien de l’assainissement

En ce qui concerne le curage hydrodynamique, il s’agit d’une méthode qui traite du débouchage et du détartrage de toutes les catégories de canalisation. Cela peut aller des canalisations chez les particuliers, les entreprises mais également auprès des usines et des immeubles de copropriété. Ainsi le curage hydrodynamique permet également de dégorger les colonnes et les collecteurs.

Pour cela, l’artisan fait appel à des pompes à haute pression de 250 à 300 bars, pour un débit de 60 à 70 litres par minute. Ce procédé revient à projeter avec une buse des jets d’eau pour un décollage efficace du tartre et le nettoyage du conduit. Le curage hydrodynamique inclut 4 étapes. A la base, il faut déterminer le nombre de colonnes ainsi que leurs diamètres. Ensuite, on estime le nombre de niveau. Puis, on fait l’inventaire des allées présentes. Le technicien termine par le contrôle de la configuration du réseau en comptant les parties aériennes et souterraines.

En outre, le curage biotechnologique traite les canalisations poreuses ou cassantes. Le spécialiste fait appel à l’activation bactérienne au niveau des colonnes verticales. Les bactéries agressent les matières organiques et s’attaquent au calcaire stockés sur les parois des canalisations.

Les autres attributions du pro en assainissement incluent la vidange des fosses septiques, le pompage et le nettoyage des fosses septiques. Le nettoyage des filtres, la remise en eau fait également partie de ses missions. Il peut aussi s’occuper de la vidange des bacs à graisse ainsi que du pompage et du nettoyage de ces éléments. En outre, le spécialiste en assainissement effectue le curage des arrivées et des évacuations, sans omettre le nettoyage des filtres. Cet expert traite la pompe de relevage, la vérification du fonctionnement, le contrôle des flotteurs. Enfin, il n’oublie pas le curage du départ des canalisations.

L’inspection vidéo du pro en assainissement

Grâce à un équipement d’inspection par vidéo, le technicien active une caméra pour détecter les défauts des canalisations. Cela peut porter sur les cassures, les écrasements, les racines, etc . Pour repérer les réseaux, une sonde sert à localiser le lieu précis où se trouve le bouchon. Selon le type de bouchon, le degré d’accès au réseau, l’expert peut apporter la solution de débouchage de canalisation adaptée.